Soldats de plomb. Soldats de papier. Francs-tireurs combattant sous bois. Francs-tireurs en reconnaissance. Francs-tireurs de Paris défendant le cimetière de Monsort. Francs-tireurs  en embuscade. Le "pillage de la France" vue par une carte postale intitulée "En revenant de France en 1870-1871". "Maison Bismarck entreprise de déménagement, transports.......France". " A trente francs (environ dix jours de salaire d'un ouvrier de 1870) le petit minet...Une vraie occasion!" Voyez des exemples de prix d'aliments pendant le siège de Paris. Trois francs-tireurs. Voyez un texte sur "la Résistance" et les francs-tireurs. La mémoire des lieux. Une série d'illustrations d'événements avec la vision des artistes et les photographies des lieux. Le combat d'Epinay, tableau de R. Arus et l'endroit devenu "La maison criblée de balles". "La Défense de la porte de Longboyau", tableau d'Alphonse de Neuville et les lieux  photographiés après 1900. La barricade de Champigny imaginée lors du combat et photographiée après. Le combat des Aydes à Orléans et le monument érigé sur les lieux mêmes en 1910. L'assaut de la porte de Landau à Wissembourg le 4 août 1870 et le même lieu photographié plus tard par les allemands. La maison des dernières cartouches à Bazeilles. Le tableau de de Neuville et une photo des lieux devenus  musée. La mort du commandant Baroche au Bourget et "La maison où a été tué Ernest Baroche". "Mon dîner me tracasse et même me harcèle, j'ai mangé du cheval et je songe à la selle"  (Victor Hugo pendant le siège de Paris.) Les débris du champ de bataille devant le château de Woerth en 1870 et le même endroit de nos jours.

“Die alte Bellevue”près de Sarrebruck le 6 août 1870 et peu après.

Le château du Geisberg à Wissembourg.

La barricade de Beaune-la-Rolande

L’exécution de Léon Vigneron à Châtillon-sur-Seine.

L’attaque du parc de Buzenval.

Attaque de la maison Millaud à Cachan.

Suite des curiosités Retour vers le menu Retour vers la page d'accueil

“Hagenauer Tore” Wissembourg.