Marchenoir-Marolles

Tenez bon ! Seulement 5 minutes, et nous sommes sauvés! Le capitaine de cavalerie le comte Wachen sauve le  caporal Hofer le 7 décembre 1870 à la forêt de Marchenoir à Marolles. (texte de cette carte postale)


"Le 7 décembre 1870, dès le matin, la 3ème division du 21ème corps avait à repousser une forte reconnaissance faite par l'ennemi en avant de la forêt de Marchenoir : deux colonnes, dont la plus faible était d'environ 2000 hommes, et qui comprenaient les trois armes, se portaient sur Marolles et sur Vallière. Le général Guillon, qui occupait fortement ces positions, la ferme du Bois-d'Enfer et Saint-Laurent-des-Bois, soutint vigoureusement leurs attaques. L'affaire fut assez chaude à Vallière, et l'ennemi se repliant après avoir eu une de ses pièces démontée par notre artillerie, fut poursuivi jusqu'à Binas, qu'il dut abandonner." Général Chanzy


Retour