Châteaudun
L'ARMÉE DE VON WITTICH ATTAQUE CHATEAUDUN  HABITANTS, GARDES-NATIONAUX, POMPIERS, FRANCS-TIREURS DE PARIS, DE NANTES ET DE CANNES (1000 HOMMES A PEINE) SOUTIENNENT LE SIÈGE LA VILLE EST BOMBARDÉE PRISE D'ASSAUT  ET EN PARTIE BRÛLÉE. Le général von Vittich. Retour